/ /
/

Étudiant : 7 idées pour se loger pas cher

Étudiant : 7 idées pour se loger pas cher

À jour en Novembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La rentrée approche à grands pas ! Et ce n'est pas toujours facile de se loger lorsqu'on est étudiant... Le budget est serré et les offres d'hébergements se font assez rares.

Mais avec un peu de patience et de persévérance, il existe toutefois quelques moyens plutôt bon marché et parfois originaux. Nos solutions en 7 points.

La cité U

La cité U

La cité universitaire est une résidence réservée aux étudiants. Elle propose des chambres qui font entre 9 et 12 m². La cuisine et les sanitaires sont eux collectifs.

L'étudiant peut recevoir des visiteurs dans sa chambre, mais le droit d’occupation reste strictement personnel et incessible. À noter que les jeunes dont les parents ont les plus faibles revenus sont prioritaires. 

Bon à savoir : des places sont également réservées aux étudiants étrangers.

Le logement intergénérationnel

Le logement intergénérationnel

L’échange de bons procédés prend ici tout son sens ! Le principe : l'étudiant habite chez une personne âgée pour un loyer modéré (voire même parfois gratuitement) en échange de services qu'il lui rendra (aide administrative, accompagnement extérieur, livraison de courses, préparation de repas, etc.).

Bien entendu, l’argument financier ne doit pas être la seule motivation de cette option ; il s’agit en effet d'un vrai choix et d'une volonté d'échange et de partage.

Notre conseil : avant de s’engager, il est préférable que les futurs colocataires passent par une période d’essai pour s’assurer de leur bonne entente mutuelle.

Les résidences étudiantes privées

Les résidences étudiantes privées
©  Andreka / 123 RF

Elles ont été créées dans les années 90 pour précisément faire face aux carences en termes de logements étudiants du secteur public. Elles proposent des studios meublés et confortables dans des bâtiments accueillant cafétéria, laverie, espace télé, salle de sport, etc.

Victimes de leur succès, elles sont très sollicitées ! Il faut s’y prendre le plus tôt possible bien avant la rentrée pour espérer obtenir un logement.

Bon à savoir : certaines résidences disposent d’un service en ligne pour réserver un studio ou s’inscrire sur une liste d’attente.

Une chambre chez l'habitant

Une chambre chez l'habitant
©  PaylessImages / 123 RF

L’idée est de louer une pièce meublée située dans un logement occupé par son propriétaire.

La signature d’un contrat de location d’une durée de 9 mois (année scolaire) est vivement recommandée. Elle permettra à l’étudiant de pouvoir partir à tout moment en respectant un préavis de 1 mois.

Le propriétaire quant à lui est en droit de faire signer un règlement intérieur, précisant les horaires des visites, le droit ou non de posséder un animal de compagnie, l’interdiction de laisser traîner son linge sale sur le sol de la salle de bain, etc.

Important : les sanitaires et la cuisine doivent être accessibles à l’étudiant.

Campus vert

Campus vert
© Toshimasa Ishibashi / CC BY / Flickr

Vivre à la ferme, à proximité d'une grande ville ! Voilà ce qu'offre l’association Campus vert, créée en 2005.

Des studios aménagés dans d’anciens bâtiments agricoles et rénovés accueillent les étudiants désireux de vivre au calme et en pleine nature, pour un loyer compris généralement entre 200 et 300 euros hors charges.

Bon à savoir : Campus vert a également pensé à ceux qui n’auraient pas de voiture et leur propose un service de covoiturage.

Les foyers de jeunes travailleurs

Les foyers de jeunes travailleurs

Initialement créés pour les personnes exerçant une activité professionnelle, ces foyers ouvrent de plus en plus leurs portes aux stagiaires et aux étudiants.

Et si un jeune est porteur d’un projet professionnel à court terme, il sera plus que jamais bienvenu !

La redevance mensuelle comprend le loyer à proprement parler, une assurance responsabilité civile et diverses autres prestations, telles que le petit-déjeuner, la fourniture et l'entretien des draps, l'accès à la télévision ou à Internet.

À noter : la durée maximale de ce type d'hébergement est généralement de 2 ans.

La colocation

La colocation
© Racorn / 123 RF

Kel-Koloc, Appartager, Easycoloc, Ma-colocation, les sites Internet spécialisés prolifèrent sur la toile et permettent une mise en relation facile et rapide entre les futurs colocataires.

Au-delà du loyer qui est à partager, les factures annexes (électricité, eau, abonnement Internet, taxe d’habitation notamment) le sont aussi.

Le principal risque de cette formule est de tomber sur un colocataire qui serait mauvais payeur. Comme la majorité des contrats de bail prévoit une clause de solidarité relative au paiement du loyer et de la caution, il faut veiller à bien choisir son coloc !

Attention : quand un seul colocataire donne son préavis, le propriétaire n’est pas tenu de lui restituer sa participation initiale à la caution.

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

La colocation, même si elle est souvent au départ forcée, peut devenir un moyen de rencontre et d'échange très agréable, et parfois mémorable, dans la vie d'un étudiant. Il faut cependant ne rien improviser et connaître ses droits et ses devoirs. Pour aller plus loin, nous vous conseillons ces quelques lectures :

N'oubliez pas également de télécharger gratuitement notre guide pratique sur la colocation !

2 commentaires

Shadowness, le 26/08/2016

Bonjour,
Y-a-t'il des aides pour les français admis dans des universités anglaises ?

Bouthié Claude, le 25/08/2016

Très bien bonnes informations

Commenter
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider


Autres sujets sur Ooreka



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !