Ajouter co emprunteur crédit immobilier + changer acte notarié

Question détaillée

Question posée le 09/12/2017 par Malouu12

Bonjour,

Je vais emprunter seul pour l'achat d'un appartement (mon conjoint n'ayant pas les ressources nécésssaires pour empruter avec moi). La maison m'appartiendra dc à 100% au moment du prêt sur l'acte de vente. Cependant si dans quelques années mon conjoint (pas marié ni pacsé) souhaite rentrer dans le crédit et devenir co emprunteur (avec l'accord de la banque ) sera t'il possible de modifier l'acte notarié et mettre en co propriétaire à 50/50 (car il me remboursa la moitié des mensualités de prêt depuis le début du prêt).

1) Est-ce bien possible de rajouter un co emprunteur si sa situation le permet ?

2) quels sont les démarches à effectuer aupres du notaire?

3) Quel est le coût auprès du notaire pour changer l'acte notarié ?

Merci par avance.

Signaler cette question

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 10/12/2017 par Proprietaire-cadastre.fr

Bonjour,

Il sera assez onéreux de modifier la situation ultérieurement. En effet, votre conjoint devra vous racheter la moitié de l'appartement. Ce qui va engendrer des nouveaux frais de notaire, d'enregistrement etc...ce qui représentera au moins la moitié des frais que vous engagez la première fois.

Cordialement,

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 11/12/2017 par magicjack

la seule solution sera de céder la moitié indivise de l'immeuble, avec partie du prix payé ,et prise en charge d'une partie du passif (un nouveau prêt au nom des deux) votre ami devra régler les frais d'achat et éventuellement les frais du nouveau prêt
l'indivision est par ailleurs souvent une mauvaise solution

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 11/12/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour Malouu12,

Une solution moins onéreuse pourrait consister en la constitution d'une épargne par votre concubin jusqu'à obtention de la moitié de la valeur du prêt initial, qui permettra d'en rembourser la moitié, ce qui nécessitera de négocier l'absence de pénalités en cas de remboursement partiel anticipé.

En outre, pour vous protéger mutuellement en cas de décès prématuré, et en fonction de vos situations familiales respectives, vous pourriez soit acquérir sour une forme sociétale (SCI), soit en incluant une clause tontinière dans l'acte d'acquisition.

Pour plus de conseile et de précisions, il faudrait néanmoins connaître avec exactitude vos situations respectives et désidératas.

Cordialement,

Frédéric Piccard/Fondateur de Patrifinance.

Le conseil en patrimoine qui partage ses commissions, courtier en assurances, courtier en prêts immobilier et agent immobilier.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter !

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !