Faire des travaux dans un logement loué

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Faire des travaux dans un logement loué

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Que vous soyez locataire ou bailleur, vous pouvez être amené à faire des travaux dans le logement occupé. Quelques règles sont cependant à respecter ; en particulier, il est important de tenir l'autre partie informée d’un tel projet.

Cette fiche pratique vous explique comment faire des travaux dans un logement loué.

1. Établissez qui peut faire des travaux dans un logement loué

La loi précise qui du locataire ou du propriétaire doit réaliser les travaux dans un logement loué. Avant d’engager un projet d’aménagement, mieux vaut vérifier si vous êtes légitime pour le mener à bien.

Les travaux à la charge du propriétaire sont :

  • les transformations, adaptations et rénovations du logement ou des parties communes (escalier, façade, isolation, fenêtre, électricité, répartition des pièces…) ;
  • les entretiens liés à l’usure du temps (robinetterie, volets…) ;
  • les aménagements pour conserver le caractère décent du logement ;
  • les réparations urgentes.
Les travaux à la charge du locataire concernent :
  • la décoration du logement (peinture, papier peint, moquette…) ;
  • l’aménagement du logement lorsqu'il est vide (meubles…).
Lire l'article Ooreka

2. Informez de l’exécution des travaux

Ce n'est qu'une fois l'autre partie informée que les travaux peuvent être réalisés dans le logement qui est loué.

Le propriétaire souhaite effectuer des travaux

Le locataire ne peut pas s’opposer à la décision du propriétaire, mais celui-ci doit lui préciser :

  • quelle est la nature des travaux ;
  • la manière dont ils vont se dérouler ;
  • la période où ils vont avoir lieu.

Au préalable, le locataire doit laisser le propriétaire accéder au logement pour la préparation du chantier.

Le locataire souhaite effectuer des travaux

Si le locataire souhaite faire des travaux, il doit adresser au propriétaire un courrier précisant ce qui sera réalisé afin d’obtenir son accord. Dans le cas où il s'agit d’un aménagement pour perte d’autonomie, l’accord – ou le refus – du propriétaire doit parvenir au locataire dans les 2 mois après réception de la demande. Passé ce délai, un silence équivaut à un accord (article 7 f) de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989, modifié par la loi Élan n° 2018-1021 du 23 novembre 2018).

Lire l'article Ooreka
Télécharger le document Ooreka

3. Réalisez les travaux dans les délais convenus

Le propriétaire comme le locataire sont tenus de réaliser les travaux tels qu’ils ont été décrits et acceptés. Sauf accord des parties, ceux-ci ne peuvent pas avoir lieu le samedi et le dimanche, ni les jours fériés.

Dans le cas de travaux acceptés par le propriétaire, le locataire dispose d’un délai de 2 mois après leur terme pour transmettre à ce dernier les preuves de ce qui a été réalisé, et ce conformément à ce qui a été convenu.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka
Location immobilière

Location immobilière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour gérer sa location : loyer, bail...
  • Les obligations du propriétaire et du locataire
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gérer sa location

Sommaire