Établir un bail de courte durée

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en juillet 2019

Sommaire

Établir un bail de courte durée

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Les personnes physiques ont la possibilité de louer leur bien immobilier pour une courte durée, un an minimum, et d'établir un bail à cet effet.

La raison de cette courte durée doit être une reprise du logement à leur usage personnel, et être précisée au contrat de location. Pour ce faire, vous devrez établir un bail de courte durée.

Une démarche doit être entreprise afin de faire respecter ce délai ou de le rallonger.

1. Déterminez le motif et la date

Pour établir un bail de courte durée, vous devrez en motiver le choix et la durée.

Le motif

La raison invoquée doit être l'une des suivantes :

  • Vous reprenez votre bien pour des raisons familiales : habitation des enfants pour leurs études, divorce…
  • Vous reprenez votre bien pour des raisons professionnelles : mutation de courte durée, retour de l'étranger, etc.
  • Vous reprenez votre bien pour cause de départ en retraite.

La durée

Elle doit être convenue à l'avance et précisée au sein du contrat de location, elle doit être d'au moins 1 an à partir de la date de signature du bail.

2. Établissez le bail de courte durée

Le contrat doit être rédigé exactement comme le serait un bail locatif classique de 3 ans. Les mentions suivantes doivent donc apparaître :

  • nom et adresse du propriétaire ;
  • durée du bail ;
  • date de début d'occupation ;
  • description du logement ;
  • description des parties communes ;
  • montant du loyer en chiffres et en lettres ;
  • montant du dépôt de garantie le cas échéant.

Pour un bail de courte durée, vous devez néanmoins veiller à faire apparaître clairement les mentions suivantes :

  • date de fin du bail ;
  • description détaillée de l’événement mettant fin au bail.
Télécharger le document Ooreka

3. Avisez le locataire à temps

Si l’événement survient

Envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception au locataire, pas plus tard que 2 mois avant la fin prévue du bail, afin de lui confirmer la survenance de l’événement décrit.

Si l’événement est reporté

Vous devrez aviser votre locataire 2 mois avant la date de fin initialement prévue afin de pouvoir en reporter l'échéance à la survenance prochaine de l’événement en question.

Si l’événement ne se déclenche pas

Dans ce cas, la durée du bail devient automatiquement de 3 ans à partir de la date de signature du contrat de location.

Location immobilière

Location immobilière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour gérer sa location : loyer, bail...
  • Les obligations du propriétaire et du locataire
Télécharger mon guide