Souscrire une assurance loyer impayé

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2021

Sommaire

Souscrire une assurance loyer impayé

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les défauts de paiement de loyers peuvent sérieusement handicaper le budget d'un foyer, surtout si le logement a été financé grâce à un prêt immobilier.

Les procédures d'expulsion étant longues, il est préférable de souscrire une assurance loyers impayés, dont l'objet est d'indemniser le propriétaire, et qui laissera l'assureur se charger lui-même du recouvrement et assistera le bailleur dans ses démarches juridiques.

Il existe 2 familles :

  • la garantie « risques locatifs » (GRL) ;
  • la garantie « loyers impayés » (GLI).

Le choix entre ses deux garanties dépend de nombreux critères : le type de locataire que vous recherchez, le montant de votre loyer, les options que vous souhaitez, etc.

Voici comment souscrire une assurance loyers impayés.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Cas 1 : vous voulez rester attractif pour le locataire

Si vous ne souhaitez pas prendre le risque de ne pas louer votre bien, vous devez choisir une formule leur permettant d'accepter le plus de candidats potentiels. Orientez-vous alors vers la GRL.

La garantie « risques locatifs » (GRL) :

  • accepte les occupants en CDD, les étudiants ainsi que les saisonniers ;
  • entraîne une obligation de salaire pour le locataire de deux fois la valeur du loyer, charges comprises ;
  • peut être souscrite alors que le locataire est déjà en place depuis 6 mois et si aucun défaut de paiement n'a été constaté.

Le locataire doit alors fournir ses trois derniers bulletins de salaire ainsi qu'une copie de son contrat de travail s'il est salarié.

Cas 2 : vous voulez filtrer les locataires

Si, au contraire, vous estimez être en mesure de choisir votre locataire en fonction de plusieurs critères, vous pouvez vous tourner vers la garantie « loyers impayés » (GLI), qui :

  • ne couvre que les loyers dont l'occupant est en CDI ;
  • n’est déclenchable que si l'occupant gagne 3 fois le montant du loyer.

Le locataire doit alors fournir ses 3 derniers bulletins de salaire ainsi qu'une copie de son contrat de travail CDI.

Choisissez vos options

  • La garantie « risques locatifs » (GRL) couvre uniquement :
    • Les loyers impayés dans la limite d'un plafond de 2 000 € par mois.
    • Les dégradations à hauteur de 7 700 € en location vide et 3 500 € en location meublée.
    • Le remboursement des frais juridiques dans la limite d'un plafond de 70 000 €, car les démarches doivent être entreprises par le bailleur lui-même.
  • La garantie « loyers impayés » (GLI) couvre les mêmes sinistres que la GRL, mais avec des plafonds plus élevés, de plus ses contrats proposent des options telles qu'une indemnisation en cas de départ précipité ou de décès du locataire.

Souscrivez une assurance loyers impayés

Réunissez pour commencer les pièces du dossier, qui sont les mêmes pour les deux garanties :

  • titre de propriété du logement ou contrat de bail si vous êtes une agence de location ;
  • copie du bail locatif qui sera remise aux locataires ;
  • pièce d'identité.

Contactez ensuite les assureurs pour un devis.

Location immobilière

Location immobilière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour gérer sa location : loyer, bail...
  • Les obligations du propriétaire et du locataire
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider