Trouver un locataire

Écrit par les experts Ooreka

Vous êtes propriétaire et vous souhaitez mettre votre bien en location ? Il existe certaines clés pour être sûr de trouver un locataire fiable.

1re étape : bien évaluer le loyer

trouver-locataire

Le propriétaire fixe le montant du loyer de son bien en toute liberté (dans certaines communes, il ne peut toutefois pas dépasser un certain plafond).

Pour être certain de trouver rapidement un locataire et de rentrer dans vos frais, il est important de bien évaluer ce loyer.

Pour cela, on conseille au propriétaire qui met son bien en location de faire un tour d'horizon des offres présentes sur le marché en comparant son bien à des logements équivalents.

Afin de trouver un locataire dans de brefs délais, il est également possible de demander conseil à un agent immobilier, notamment dans le cas où le propriétaire met son bien en location via une agence immobilière.

2e étape : par agence ou de particulier à particulier ?

Location de particulier à particulier : économique, mais pas en temps

Le propriétaire peut également trouver un locataire en cherchant de particulier à particulier.

Dans ce cas, il se charge de la mise en location de son bien de A à Z :

  • Rédiger l'offre avec le descriptif du logement : vide ou meublé, situation, superficie, nombre de pièces et distribution, proximité des commerces, des écoles et des transports en commun, montant du loyer, celui des charges et photos si possible.
  • Publier l'offre sur différents supports :
    • Gratuits : certains sites Internet, certains journaux gratuits.
    • Payants : certains sites Internet, journaux spécialisés et journaux d'information.
  • Accueillir les locataires potentiels pour les visites : visites individuelles ou collectives.
  • Sélectionner le bon locataire en fonction de son dossier.
  • Signer le bail.
  • Faire l'état des lieux.

L'avantage, pour le propriétaire, est d'avoir un contact direct avec les éventuels locataires, ce qui facilite son choix.

Votre contrat de location en ligne 100% personnalisable, fait par des avocats

Modèles de Bail

Trouver par un intermédiaire : gain de temps mais pas d'argent !

Le propriétaire peut passer par un intermédiaire pour trouver un locataire : notaire, agence immobilière ou gestionnaire de biens.

Dans ce cas, l'intermédiaire s'occupe de tout pour trouver le locataire :

  • Fixer le montant du loyer en accord avec le propriétaire.
  • Rédiger l'offre.
  • La publier sur différents supports (site Internet de l'agence, journal d'annonces, sites Internet gratuits...) : les agences présentent l'avantage de disposer de réseaux de diffusion beaucoup plus importants que les simples particuliers.
  • Faire visiter le logement à tous les locataires potentiels.
  • Faire une sélection des locataires potentiels selon leurs dossiers.
  • Préparer le bail pour la signature.
  • Faire l'état des lieux.

À la signature du bail, le propriétaire et le locataire devront chacun régler une commission à l'intermédiaire : comptez environ un mois de loyer hors charges.

3e étape : trouver un locataire solvable

Avant la signature du bail, le propriétaire ou l'agent immobilier doit sélectionner les dossiers qui apportent le plus de garanties financières.

Les locataires intéressés par le logement doivent vous remettre dès que possible une liste de documents destinés à vous rassurer sur leur capacité à payer le loyer :

  • une pièce d'identité française ou étrangère :
    • carte d'identité ;
    • carte de séjour ;
    • passeport ;
    • permis de conduire ;
  • un justificatif de domicile :
    • 3 dernières quittances de loyer ;
    • attestation de domiciliation ;
    • attestation de l'hébergeant ;
    • dernier avis de taxe foncière ;
    • titre de propriété de la résidence principale ;
  • un justificatif d'activité :
    • contrat de travail ;
    • carte d'étudiant ;
    • copie de la carte professionnelle pour une profession libérale ;
    • copie du certificat de l'identification de l'Insee ;
    • pièce attestant de de l'activité professionnelle pour les autres cas ;
  • des justificatifs de revenus :
    • 3 derniers bulletins de salaire ;
    • 2 derniers bilans comptables pour les non-salariés ;
    • justificatif de versement des prestations sociales, familiales ou des pensions de retraite des 3 derniers mois ;
    • titre de propriété d'un bien immobilier ;
    • dernier ou avant-dernier avis d'imposition ;
    • avis d'attribution de bourse ;
    • justification de revenus fonciers ou de revenus de capitaux mobiliers ;
    • simulation pour les aides au logement.

Il devra également présenter une caution (s'il a des revenus trop faibles, c'est-à-dire dont le loyer et les charges représentent plus de 33 %) : c'est une personne qui a des revenus et qui se porte garante du bon paiement des loyers.

Bon à savoir : la liste des pièces justificatives qui peuvent être demandées aux futurs locataires et cautions est fixée par le décret n° 2015-1437 du 5 novembre 2015.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
francois f.

gérant conseiller dans l'immobilier sci-procédures | sci cerrydwen

Expert

eric sniter

ingénieur patrimonial - courtier en crédit | forward ingénierie

Expert

claude garnier

magistrat honoraire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.