Garantie visale

À jour en Avril 2018

Écrit par les experts Ooreka
Garantie visale

La garantie Visale, le visa pour le logement et l'emploi, est un nouveau dispositif qui remplace la garantie des risques locatifs (GRL) qui n'est plus proposée depuis le 31 décembre 2015. Elle remplace également la garantie universelle des loyers (GUL), initialement prévue par la loi Alur.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2018, plus aucun propriétaire ne peut bénéficier de la GRL. Les derniers renouvellements ont pris fin le 31 décembre 2017.

Garantie Visale : une sécurité pour bailleur et locataire

La garantie Visale est une caution accordée à certains locataires du parc locatif privé. Elle se présente comme une garantie pour le bailleur et le locataire puisqu'elle vise à couvrir les loyers impayés.

Action Logement prend le relais du locataire en cas de difficultés de paiement, pour les loyers impayés, charges comprises :

  • à compter du 1er avril 2018 : pendant toute la durée du bail (6 premiers mois de la prise de fonction pour les salariés du privé) ;
  • avant le 1er avril 2018 : au cours des 3 premières années du bail ;
  • dans la limite de 36 mensualités impayées ;
  • dans la limite du départ des locataires.

En cas de prise en charge des impayés :

  • le locataire reste redevable du remboursement auprès d'Action Logement ;
  • si le locataire ne respecte pas l'échéancier de remboursement, Action Logement peut agir en résolution du bail.

Bon à savoir : la garantie Visale ne couvre pas les dégradations locatives.

Les conditions d'éligibilité de la garantie Visale

Afin que la garantie Visale entre en jeu, plusieurs conditions doivent être réunies que ce soit au niveau des locataires, du bail ou du logement.

Les conditions pour les locataires

La garantie Visale n'est pas universelle, elle ne peut bénéficier qu'à certains locataires. Sont éligibles à la garantie Visale :

  • les salariés du secteur privé (hors agricole) de plus de 30 ans, quel que soit leur contrat de travail (hors CDI confirmé) entrant dans un logement dans les 6 mois de leur prise de fonction ;
  • les jeunes de moins 30 ans (à l'exception des étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents pour les demandes déposées avant le 1er avril 2018) ;
  • à compter du 1er avril 2018 : tous les étudiants jusqu'à leur 31e anniversaire ;
  • les ménages entrant dans un logement locatif privé via un organisme agréé d'intermédiation locative.

Les ménages sont éligibles dans la limite d'un taux d'effort correspondant au calcul suivant :

Loyer + charges ÷ Revenus d'activités ou de remplacement du ménage locataire.

Ce taux d'effort est :

  • compris entre 30 et 50 % pour les salariés de moins de 30 ans ;
  • de maximum 50 % pour les autres locataires éligibles.

À noter : pour les étudiants de moins de 30 ans, la garantie Visale est accordée sans justification de ressources dans la limite d'un loyer maximum de 425 €. Au-delà de ce loyer, le taux d'effort est de maximum 50 %.

Les conditions liées au bail

Afin que la garantie Visale puisse être mise en place, le bail doit respecter les conditions suivantes :

  • ne pas être conclu entre les membres d'une même famille ;
  • en cas de colocation, être individualisé pour chaque colocataire ;
  • contenir une clause de résiliation en cas de non-paiement du loyer ;
  • ne pas être couvert par d'autres garanties ayant le même objet ;
  • être signé dans le délai de validité du visa Visale présenté par le locataire.

Les conditions liées au logement

Le logement doit lui-aussi répondre à certaines conditions. Il doit :

  • constituer la résidence principale du locataire ;
  • appartenir à un bailleur du parc privé que ce soit une personne morale ou physique ;
  • être situé sur le territoire français ;
  • faire l'objet d'un bail conforme à la loi du 6 juillet 1989 ;
  • être loué vide ou meublé ;
  • avoir un loyer, charges comprises, ne dépassant pas :
    • 1 500 € pour les logements situés à Paris intra-muros ;
    • 1 300 € pour les logements situés dans le reste du territoire.

Mise en place de la garantie Visale

Afin de bénéficier de la garantie Visale, bailleur et locataire doivent suivre les procédures de mise en place.

Locataire Bailleur
  • Effectuer une demande de visa certifié Action Logement avant la signature du bail.
  • Remettre le visa au futur bailleur.
  • Choisir un locataire qui possède un visa Visale.
  • S'inscrire sur le site Visale.
  • Demander le contrat de cautionnement Visale.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !